Les appareils indépendants

Un appareil bois indépendant offre un chauffage d’appoint dans une partie de la maison (séjour, couloir..), le plus souvent en complément d’une installation principale. Les poêles à bois et granulés sont les équipements les plus répandus mais il en existe plusieurs types :

La cheminée à foyer fermé 

Successeur du traditionnel foyer ouvert, dont l’efficacité est très faible voir négative, le foyer fermé permet enfin d’envisager la cheminée comme une véritable source de chauffage grâce à une technologie moderne. Il est généralement équipé d’une porte escamotable. Ce sont des appareils de puissance plus élevée que des poêles car il y a l’inertie du bâti a prendre en compte et le foyer est plus important avec des tailles de buches plus grandes.

Pour des foyers a granules, il y a l’avantage d’integrer (de cacher) d’éventuelles gaines de soufflage d’air chaud, cela permet d’avoir une autonomie plus grandes.

L’option de ventilation de l’air chaud n’est pas nécessaire, elle peut répondre juste a un besoin.

Combustibles: bûches, briquettes ou granulés.
Attention : dans le cas d’une rénovation de cheminée ancienne, il est nécessaire de déposer le foyer ouvert existant pour le remplacer intégralement par un foyer fermé. On réalise ensuite une hotte de convection autour de l’appareil. Ce caisson peut avoir l’esthétique que l’on veut. Il comportera des grilles nécessaires a sa ventilation/décompression et a la récupération de la chaleur.

 La cheminée avec insert

L’insert s’incruste dans le foyer d’une cheminée ouverte existante et permet d’améliorer considérablement son rendement sans modifier le bâti. On obtient alors un véritable appareil de chauffage. Concrètement, un courant d’air ambiant arrive entre les parois de l’insert, se réchauffe à l’intérieur de la cloison grâce au feu de cheminée et se diffuse ensuite à travers la pièce.

Il y a plusieurs niveau de réalisation pour la pose d’un insert:

  • La caisse simplement insérée et raccordée au conduit. Elle ne chauffera que par rayonnement des parois libres, augmentera le rendement de 20% a plus de 70%.
  • Cette insert, équipé d’une option ventilation pour forcer la convection et ainsi augmenter la rapidité de chauffe en brassant l’air ambiant.
  • La Dépose de la hotte du foyer ouvert pour la vider entièrement. On réalise ensuite une hotte de convection comme un foyer fermé, avec grilles et isolation. Ainsi, nous optimisons la convection naturel, on récupère un maximum d’air chaud produit et de manière naturelle. L’ajout d’un ventilateur dans ce cas n’est pas une nécessité absolut.

Combustibles: bûches, briquettes ou granulés.
Attention : pensez à vérifier la compatibilité avec l’installation existante ( dimension du foyer, compatibilité du conduit de fumée, nécessité d’un tubage…)

 

Le poêle à bois

 Le poêle intervient généralement comme chauffage d’appoint. Il peut être équipé ou non d’un ventilateur pour accélérer la convection. Certains poêles « canalisables » permettent également de distribuer de l’air chaud dans d’autres pièces de la maison, avec ou sans ventilateur. Ce dispositif permet de mieux repartir la chaleur dans la maison et ainsi procurer un meilleur confort.

Le poêle de part sa physionomie offre une grande surface de convection et apporte donc une grande efficacité de chauffage. Il permet de gagné de la place.

Il est préférable de d’orienté vers des poêles de puissance adaptée. C’est a dire que la puissance annoncée (nominale) doit correspondre au besoin courant pour chauffer la pièce ou ce trouve l’appareil pour qu’il ai un fonctionnement optimal et une vitre propre.

Combustibles : bûches, briquettes ou granulés

Attention : Pour un appareil au granules, il faut se référer a la plage d’utilisation. Il faut aussi bien regarder la puissance maximale annoncée, mais aussi la puissance minimale.Un poêle a granules fonctionne 80% de son temps a puissance 1 (puissance mini), celle-ci a donc toute son importance.